La douleur des règles n'est pas une fatalité

En médecine chinoise, on considère que les douleurs liées au cycle féminin ne sont pas physiologiques mais plutôt le signe d'un déséquilibre sous-jacent de l'appareil reproducteur de la femme. Pas question de dire "ma mère avait mal pendant ses règles, donc c'est normal que j'ai mal et je dois fair avec". En consultant en médecine chinoise pour des douleurs de règles, la patiente se donne la chance de pouvoir éviter la douleur lors de ses prochains cycles. Et bien plus, sans le savoir, elle préserve sa santé :

Traiter une douleur lors des règles en médecine chinoise, c'est traiter en général une stagnation (de sang, d'humidité, d'énergie), qui se situe au niveau de l'utérus ou des ovaires. En faisant re-circuler ces substrats dans le corps, la patiente évite ainsi de les laisser s'accumuler, ce qui au fil du temps pourrait provoquer des pathologies de type kystes ovariens, endométriose, voire même infertilité selon la gravité de la stagnation.

Les femmes bénéficient d'un indicateur très pertinent tous les mois sur l'état de leur santé en observant leur cycle menstruel (observation de la couleur du sang, la qualité du sang, la présence de caillots, la douleur, le type de douleur, la longueur du cycle, etc.). Nous y reviendrons. La douleur fait partie d'un signal à prendre en considération car elle n'est pas une fatalité, mais le signe qu'il faut ré-équilibrer.



 
  • LinkedIn
  • Instagram

©2019 by Family Acupuncture.